Gabon: les contrôleurs aériens de l'Asecna lèvent leur grève   Gabon/football: Roy Mouniengue et Jean-Jaurès Golly signent au Stade Mandji   Gabon: Libreville hôte des journées de l’industriel en novembre 2022   Arabie Saoudite: Le prince héritier, Mohammed ben Salmane, nommé Premier ministre selon un décret publié ce mardi 27 septembre 2022   Burkina Faso: au moins 11 soldats tués et 50 civils portés disparus après une attaque   France: le rappeur Kaaris en garde à vue, accusé de violences par son ex-compagne

Home •  Social

Affaires sociales : Guy Patrick Obiang Ndong promet d’améliorer les conditions des enfants pensionnaires du centre d’Angondjé

Le centre d’accueil pour enfants en difficultés sociales d’Angondjé a constitué un intérêt particulier pour le gouvernement.

Auteur •  Narcisse Mauny Publié le 05 avril 2022

Le centre d’accueil pour enfants en difficultés sociales d’Angondjé dans la commune d’Akanda a constitué un intérêt particulier pour le gouvernement ce week-end écoulé. Le ministre des Affaires sociales, Guy Patrick Obiang Ndong entend réhabiliter les lieux, faciliter la procédure d’adoption et envisage la mise en place des conventions avec les hôpitaux et notamment le CHU mère-enfant fondation Jeanne Ebori spécialisé dans la prise en charge des enfants, c’était au cours d’une visite inopinée.

 

Accompagné d’une délégation composée du son délégué, Justine Libimbi épouse Mihindou, du secrétaire général et du Directeur Général des affaires sociales, le ministre Guy Patrick Obiang Ndong a effectué une visite inopinée le samedi 02 avril 2022, au centre d’accueil pour enfants en difficultés Sociales d’Angondjé (CAPEDS).

 

Si le centre est à l'état de vétusté, le membre du gouvernement s’est engagé à procéder à la réfection des travaux en vue d’une meilleure prise en charge de cette catégorie de personnes vulnérables. « Le ministre de la Santé et des affaires sociales a préconisé l’inscription dans la loi de finance rectificative 2022 des travaux de réhabilitation de cette structure » indique le communiqué

 

Rappelant au directeur du centre, l'intérêt qu’accorde le gouvernement au bon fonctionnement de cette structure qui participe à l’épanouissement et au bien-être des enfants pensionnaires.

 

Le membre du gouvernement a relevé au passage de la lourdeur et de la complexité dans la procédure administrative relative à l’adoption des enfants. De ce fait, il a promis informer sa hiérarchie notamment le Premier ministre, afin d’y remédier.

 

Aussi, face la préoccupation de la prise en charge médicale et des difficultés rencontrées dans le cadre de l'immatriculation des enfants à la CNAMGS, le ministre de la Santé et des affaires sociales, Guy Patrick Obiang Ndong a envisagé la mise en place des conventions avec les hôpitaux et notamment le CHU mère-enfant fondation Jeanne Ebori spécialisé dans la prise en charge des enfants.

 

 

 

Voir aussi

Un administrateur provisoire en la personne de Christophe Eyi va assurer l'intérim.

voir +

C’est en compagnie de la ministre en charge de la Justice, Erlyne Antonella Ndembet épse Damas qu

voir +

Le centre d’accueil pour enfants en difficultés sociales d’Angondjé a constitué un intérêt

voir +

Education : « un peuple bien éduqué a une nation stable… » dixit Macy Ilema

voir +

Guy Patrick Obiang Ndong s’est entretenu avec les responsables des entités placées sous sa tutel

voir +

Guy Patrick Obiang Ndong a présidé la séance de restitution du rapport de l’étude actuarielle

voir +

Ce nouveau bureau est destiné aux gabonais économiquement faibles immatriculés à la CNAMGS

voir +